Parallèlement à leurs revenus directs de leur activité artistique et au soutien financier des pouvoirs publics, les créateurs de culture ont une troisième source de revenu économiquement importante : les indemnités de droit d’auteur.

Il faut défendre et renforcer ce domaine, où visarte.suisse s’engage avec Suisseculture et la société de gestion ProLitteris.
Le 31 mars 2016 la procédure de consultation concernant la révision de la loi sur le droit d’auteur c’est écoulée. Visarte c’est prononcé comme suivant :

Stellungnahme zur Revision des URG (PDF)