Les mesures du Conseil fédéral de l’ordonnance COVID dans le secteur de la culture (Office fédéral de la culture) s’articulent autour de deux axes. À celles-ci s’ajoutent des mesures macroéconomiques, qui doivent être réglées par l’indemnité perte de gain (APG).

Ce qui s’applique à toutes les mesures est que les montants payés par un service seront déduits en conséquence par un autre service. Important : pour toutes les mesures relevant de la compétence des cantons (aides d’urgence pour les entreprises et indemnités pour perte de gain), la disponibilité de ces mesures dépend de chaque canton. Merci de contacter Suisseculture si vous apprenez qu’il y a des cantons qui ne proposent PAS ces mesures.

Le 25 septembre 2020, la loi Covid-19 a été approuvée par le Parlament lors d’un vote final. L’aide d’urgence à Suisseculture Sociale se poursuivra jusqu’à la fin de l’année 2021. Il reste à voir si le budget parlé sera suffisant. Il y aura probablement un plus grand nombre de candidat·e·s, car les mesures économiques sont désormais plus difficiles à mettre en œuvre (voir allocations pour perte de gain). La Confédération continue de prévoir des indemnités pour pertes financières, financées à parts égales par la Confédération et les cantons. À l’avenir, les opérateurs culturels seront exclus de la compensation pour perte de revenus. Les allocations pour perte de gain (APG) se poursuivront jusqu’à fin juin 2021, mais avec des restrictions supplémentaires.